Richesses du Musée Magnin de Dijon

Près de la place de la libération et des autres musées connus de Dijon (le Musée des beaux-Arts et le Musée Rude) il y a le Musée Magnin.  Installé dans un très bel hôtel particulier de Dijon, c’est un musée national né du travail de collectionneur de deux amateurs passionnés et éclairés, Maurice et Jeanne Magnin. Il possède plus de 1300 peintures, 700 dessins et un ensemble de mobilier et objets d’art. J’y ai passé quasiment trois jours (avec visite des musées voisins aussi) au mois de mars 2018 dans le cadre de mon travail photos sur les Musées.

Après le musée Picasso de Paris, ce fut donc Dijon. Et bientôt ce seront deux autres institutions en Espagne. L’accueil de toute l’équipe fut remarquable de gentillesse et d’attention. J’ai pu photographier le démontage de l’exposition « Exquises esquisses » où l’on montrait la prégnance de l’ébauche parmi les peintures du XVIIIe siècle, la présence d’esquisses issues des concours du XIXe siècle de l’École des beaux-arts, les nombreuses peintures à la facture rapide, la comparaison entre les bozzeto, les modello et l’oeuvre finale, jusqu’au concept du fini de l’ébauche ou de l’ébauche du fini…. Il y a aussi ce goût contemporain de toujours comprendre – jusqu’à le suivre dans le moindre détail -, le processus d’élaboration de l’artiste.

Malraux écrivait : « Le musée est un des lieux qui donnent la plus haute idée de l’homme ».

Illustration : « La Mort d’Achille », Rubens et atelier, huile sur toile, 45,3 x 46 cm, Dijon, Musée Magnin, photo@jmg

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *